Food: Histoire de la foodeuse gourmande que je suis

Food: Histoire de la foodeuse gourmande que je suis

Cooking

Le plaisir commence par l’assiette, et oui lorsqu’on aime manger comme moi on bidouille, et bien je bidouille depuis l’âge de 10 ans, bien sur comme tout le monde les choses simples purée jambon, pâtes bolo ça fonctionne toujours, mais quand on s’aventure à faire des choses un peu plus technique des fois et bien c’est le mi mi c’est le ra ra c’est la mémerde 😀

Mes ratés gastronomiques:

-un gratin de chou fleur (chou fleur pas décongelé, mixé à une béchamel pas assez prise résultat du gloubiboulga).

-un gâteau au yaourt au curaçao bleu, il faut mettre un arôme comme du rhum,de la fleur d’oranger, ben non je n’avais pas ça en magasin, le mélange oeuf curaçao (jaune+bleu ça fait vert on est d’accord), et bien oui le gâteau au sortir du four était vert fluo, donc que c’est il passé? et bien je l’ai mangé toute seule les membres de la famille ont eu peur de cette ignominie, ils ont préféré manger un yaourt :/

– un gâteau aux pommes ou j’ai oublié de mettre les oeufs, résultat il était dur comme de la pierre on pouvait jouer au Freesbee avec (attention la douleur du mur qui ce serait fait violenter par ce gâteau, malheurrrr)

La nourriture ce n’est pas que manger c’est aussi s’intéresser aux aliments, aux plats aux mélanges, aux compositions de certains plats .

Souvenirs d’enfance:

Salade de concombre , le boeuf carotte, les oeufs au lait, le far breton de Mamy Gateau

Le filet mignon aux échalottes, le cake aux courgettes et pignons, le baba aux pêches de Mamy Achard

Les pommes de terre aux lards,la blanquette de veau,boeuf bourguignon, le gâteau à la noix de coco de Maman

Le carpaccio, les pâtes aux tomates fraîches, les fajitas revisitées de Papa

Le Chili con carné de Jojo mon oncle

Mon truc pour la cuisine

Je ne suis pas très copine avec les bouquins de cuisine, pourtant j’en ai, je regarde certaines compositions, mais au final je fais au feeling, je ne suis pas la recette, je n’en fait qu’à ma tête .

La cuisine équilibrée et saine car (pendant mon adolescence et plus tard j’ai eu pas mal de problème de poids  j’étais une grosse patate, je n’ai pas de preuve en image mais c’était quand même assez costaud).

Donc manger bien oui, mais pas des quantités astronomiques sinon ça va mal aller.

Les choses que j’ai l’habitude de cuisiner

En été les salades, en hiver les viandes en sauce, les gratins, les fruits de mer, pas mal de plats cosmopolites (inde, maroc, liban, mexique).

Les choses que je cuisine rarement

les desserts comme les gâteaux (trop de péripétie, c’est balo c’est mon nom de famille en plus), je fais plutôt des salades de fruit, des fruits cuits comme la pomme au four, la banane au chocolat et noix de coco, perles du japon aux fruits exotiques, des tartes aux fruits.

Verdict il va falloir que je me penche sur la science exacte de la pâtisserie, mais pas trop quand même, je ne veux pas ressembler à Madame Doubtfire.

Les aliments que je n’aime pas:

L’aubergine (sauf le caviar d’aubergine), je ne suis pas fan des endives mais j’ai trouvé une technique pour les manger, la cuisine industrielle, le foie de morue, le foie de lotte tout ce qui est âpre et amer, voilà c’est tout.

Tout ce que j’aime est répertorié dans ce tableau:

Le plaisir commence par l’assiette

Et toi c’est quoi tes anecdotes de cuisinier(e), les choses que tu aimes cuisiner, bref ton parcours de bouffeur(se) quoi?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *