Sorties: Les expos déco, mode, lifestyle à voir cette année

Expositions, salons, Lifestyle
Décoration

Jean Nouvel, mes meubles d’architecte jusqu’au 12 février 2017, Musée des arts décoratifs, Paris

L’esprit du Bauhaus jusqu’au 26 février 2017, Musée des arts décoratifs, Paris

Paris-Haussmann du 30 janvier au 7 mai 2017, Pavillon Arsenal, Paris

Agora biennale de Bordeaux du 20 au 24 septembre 2017,Hangar 14, et partout en ville, Bordeaux

Mode

Anatomie d’une collection, jusqu’au 12 février 2017, Palais Galliera, Paris

Tenue correcte exigée  jusqu’au 23 avril 2017, Musée des arts décoratifs, Paris

Studio Blumenfeld New york 1941-1960 du 3 mars au 4 juin 2017,Cité de la mode et du design, Paris

Robert Doisneau, Les années Vogue, du 8 mars au 28 mai 2017, Espace Richaud, Versailles

Balenciaga, l’oeuvre au noir, du 8 mars au 16 juillet 2017, Musée Bourdelle, Paris

Margiela: Les années Hermès, du 31 mars au 27 août 2017,Musée de la mode d’Anvers en Belgique

Lifestyle

J’ai descendu dans mon jardin, jusqu’au 5 février 2017, Jardin Botanique, Bordeaux

Itinéraires des photographes voyageurs, du 1er au 30 avril 2017, partout en ville, Bordeaux

Bistrot, de Baudelaire à Picasso, du 17 mars au 21 juin 2017, La cité du vin, Bordeaux

Sorties: Bordeaux, des sorties pour les enfants

Concerts, spectacles, Lifestyle
Spectacle, opéra, concert:

Merlin l’enchanteur, jusqu’au 5 février,  Théâtre La Pergola

Peppa pig le grand splash, le 11 février 2017, Théâtre Fémina

La Reine des neiges, le 20 février 2017, Casino Barrière de Bordeaux

Wazou, jusqu’au 29 avril 2017, Théâtre de la victoire

Monsieur Lune, le 3 février 2017, Le Rocher de Palmer

Hansel et Gretel, le 18 mars 2017, grand théâtre de Bordeaux

Disney sur glace, reine des neiges, du 29 mars au 2 avril 2017, patinoire Mériadeck

Groink, le 18 mai 2017, Le Rocher de Palmer

Roméo et Juliette, le 5 juillet 2017, grand théâtre de Bordeaux

Cirque:

Cirque Arlette Gruss jusqu’au 5 février 2017, place des quinconces

-Cirkacuba le 15 février 2017, Théâtre Fémina

Cinéma:

Tous en scène

Sahara

A deux c’est mieux

Lego Batman le film

Les nouvelles aventures de Ferda la fourmi

La Belle et la bête

Baby boss

Les schtroumpfs et le village perdu

L’école des lapins

Les p’tits explorateurs

Le conte des sables d’or

La Cabane à histoires

Moi, moche et méchant

Ozzy

Captain underpants

Cars 3

Bigfoot junior

The lego ninjago Movie

Le monde secret des emojis

Le petit Spirou

Richard the Stork

Opération casse noisette 2

Paddington 2

Pour voir d’autres sorties, activités pour les enfants partout en France rendez-vous sur citizen kid.

Soirée: Ce soir c’est Carnaval

Lifestyle

C’est bientôt mardi gras, enfin c’est carnaval quoi.

Tu dois habiller tes petits pour qu’ils exhibent fièrement leurs déguisements à l’école et dans la ville (enfin je crois que c’est ça si je me souviens bien).

Ah et c’est pas fini, tu dois te trouver un costume pour la super party carnaval de ta copine machine.

Voici toutes les idées pour passer une belle soirée et ou faire un joli goûter de Mardi gras:

Déguisements, make-up:

Carnaval

Vaisselle, décoration de table et de salle:

Décoration et vaisselle soirée Carnaval

Musique:

Playlist de soirée

Sortie: Quoi faire à la saint Valentin ?

Lifestyle

Oui tu vas me dire, la saint-Valentin c’est une fête commerciale, mais c’est pas une raison pour ne pas en profiter pour fêter l’amour une fois de plus, ce jour là, en couple ou en groupe, il y a pleins de choses à cette période, voici des idées de sortie pour passer une belle soirée, un bon week-end.

En couple:

Cinéthéâtreconcert, opéra et resto

Week end à Paris, Rome,Prague, Venise

En groupe (célibataires et couple confondu):

Le jour J: Apéro dinatoire et dancefloor ou bar dansant

Le week end précédent ou suivant: week end au ski, ou hébergement seulCarnaval de Nice

Lifestyle: Les films de danse à voir

Cinéma, Lifestyle
La passion pour la danse, ça veut aussi dire écouter de la musique, imaginer des chorégraphies et voir des films pour s’en inspirer,  l’intérêt n’est pas forcément l’histoire du film mais plutôt la mélodie, le tempo, la technique, l’expression scénique et les costumes bien sûr :), voici tout les films qui vous emmèneront dans une autre bulle pendant quelques heures, minutes.
Danse

The dancer

Billy Elliot

-Sexy dance 1,2,3,4,5

-Honey 12, 3

Battle of the year

-save the last dance 1 et 2

-Street dance 1 et 2

Rize

Born to dance

Footloose

Stepp’in

Dance with me

shall we dance?

Free dance

Pina

Black swann

Love and dance

Dancing girls

Dance for it

Dance way

Ballerina

Comédies musicales

Alive

Fame

Annie

La fièvre du samedi soir

-Dirty dancing 1 et 2

West side story

Nine

Moulin rouge

The Hit girl

Grease

Hairspray

Mamma Mia

Flashdance

Les misérables

La la land

Cinéma: Ballerina de Eric Summer et Eric Warin

Cinéma, Lifestyle

En France au 19 ème siècle, Félicie et Victor, deux orphelins et amis depuis le berceau vivent dans une pension en Bretagne, tout deux ont une passion, elle la danse et lui les inventions.

Un jour, ils bravent les interdits et s’enfuient de l’orphelinat pour réaliser leurs rêves, direction Paris.

Félicie fait intrusion à l’opéra de Paris et réussi par des moyens détournés à devenir danseuse étoile.

Victor quant à lui,  participe et travaille à la construction de notre chère dame de fer: la Tour eiffel.

Une belle histoire, des images colorées et réalistes de Paris dans les années 1800, du suspense, des rebondissements, des cascades et des pirouettes à n’en plus finir.

Un joli film d’animation à voir adulte, comme enfant, passionné de danse, ou en devenir.

Allez donc voir ce petit chef d’oeuvre, rire et émotions assurées.

Vous voulez en savoir plus? voici la bande annonce:

Culture: Passion: la danse

Culture

journal-dune-danseuse-en-baskets-visuel-pinterest

Chacun à ses propres moyens d’expression, j’étais quelqu’un de réservé, pour extirper ce stress, cette anxiété, dépasser mes limites j’ai trouvé un moyen, c’est une de mes passion qui vie dans mon coeur depuis 29 ans, presque ma vie entière, qu’es-ce donc? La danse

C’est à l’âge de 5 ans que j’ai chaussé mes premiers chaussons et commencé mon apprentissage de la danse, c’était un cours de modern jazz, un mélange de base classique et jazz, à cet âge là en général on ne fait pas de pirouette ou de préparation au tour mais plutôt de l’éveil, on se familiarise avec les mouvements du corps. Comme tout apprentissage il y a un challenge à relever, en danse c’est le spectacle de fin d’année, je n’ai pas de souvenir en image, mais le souvenir de la musique qui m’a fait monter sur scène pour la première fois de ma vie, la voici.

Ma 6ème année j’ai choisi la danse classique, une année difficile avec une prof stricte qui avait peu de patience avec les enfants, j’étais vêtue de collant et tutu vert amande,je pense que ça aussi ça ne devait pas aider:) puisque toute les petites filles étaient habillées en rose et moi en vert flashy, cette année là il n’y a pas eu de spectacle et honnêtement ça m’arrange ce cours m’avait dégoûtée de l’univers tutu.

De 7 à 11 ans j’ai pris des cours de jazz, c’est à ce moment là que la danse m’a accroché, c’était difficile, il fallait répéter les mouvements jusqu’à ce que ce soit bien pas parfait, mais acceptable, je répétais à la maison, la prof était dure mais l’univers de la danse c’est un combat, il faut travailler avec opiniâtreté pour arriver à suivre et progresser. Ma 10ème année nous avons fait un spectacle de danse sur le thème musical des années 70, j’étais vêtu d’une salopette à carreaux vert et blanc et d’une casquette gavroche, à cette période j’étais un peu bouboule et les carreaux ça ne pardonne pas, on aurait dit un churros sur patte 🙂

De 11 à 15 ans j’ai pris des cours de jazz et street jazz: apprentissage des tours, des attitudes et autre mouvements important à connaître pour avoir de bonnes bases. L’année de mes 14 ans nous avons fait un spectacle en grande pompe au théâtre de Pibrac, j’étais vêtu d’un bustier à paillettes violet et d’un grand jupon noir, et coiffé d’un chignon immense à la mode renaissance, nous avons dansé sur un morceau d’Era quelque chose de ce style, un souvenir  inoubliable on se serait cru sur la scène d’un grand théâtre parisien.Pour ma 15ème année je suis montée sur scène toute seule pour le spectacle de fin d’année du collège où j’avais concocté une chorégraphie jazz, street jazz sur la bande originale d’esprit rebelle

16 à 19 ans j’ai voulu changer d’orientation artistique car la musique que j’écoutais à cette période était plus Rn’b que classique donc j’ai continué à apprendre la danse jazz et commencé une nouvelle danse le hip-hop, une danse sportive où l’on doit avoir de la force dans les bras, les mouvements sont plus carré que gracieux, ça me correspondait bien j’étais dodu à cette période, en grandissant les kilos sont partis (bon j’ai quand même fait un régime et la danse m’a aidé à me métamorphoser en femme.

20 à 28 ans j’ai continué le jazz, le hip hop dans une autre version, le newstyle une danse hip hop avec peu de passage au sol, pas de coupole que des mouvements fluide et funcky, pendant cette période je suis monté sur scène une fois sur une musique que les personnes de ma génération reconnaîtrons, la voici . Aussi j’ai appris la salsa, j’allais danser les mardis soirs avec les copines, c’est difficile de danser à deux quand on a fait que de la danse individuelle, laisser conduire le partenaire, suivre les pas, j’ai pratiqué pendant quelques années.

28 à 30 ans j’ai mis le hip-hop et le jazz au vestiaire pour apprendre une nouvelle danse qui m’a permis de voir la vie du bon côté (c’était la période ou je venais de perdre mon grand père, il fallait que je m’exprime différemment), j’ai pris des cours de danse bolliwood , j’appelle ça la danse du soleil car lorsque tu danses, tu souris, tu te sens bien, j’ai eu la chance d’avoir une prof drôle qui nous racontait l’histoire de l’Inde à travers la danse, sur ces sons . C’était ma dose d’énergie positive hebdomadaire, et sportif avec ça , mes genoux n’ont pas trop aimé les flexions, je me suis bêtement déplacé la rotule, j’ai du dire au revoir à la danse pendant plusieurs mois.

30 à 32 ans mon genou rétabli, j’ai rechaussé mes baskets pour reprendre le Street jazz, le hip-hop, j’étais dans une école de danse urbaine, j’ai pu apprendre pleins d’autres danse comme l’Azonto, le ragga, le Dancehall, l’Afrofusion des danses ethniques, urbaines, des sources énergétique qui demandent beaucoup d’endurance et qui vous donne une pèche d’enfer.

33 ans , envie de repartir sur les bases académiques, j’ai donc suivi un cours de danse contemporaine, une danse de lâché prise, qui vous aide à vous recentrer, laisser aller vos mouvements, faire ressortir le côté joyeux ou dramatique qu’il y a chez vous avec ce genre de musique .J’ai aussi fait une initiation à l’effeuillage burlesque, un bon moyen pour prendre de l’assurance , avec des accessoires, jouer les meneuses de revue.

34 ans c’est maintenant, qu’ai-je donc prévu? Dés que j’aurai la possibilité de le faire, je reprendrai bien quelque cours de Ragga pour bouger mon corps et me remettre dans l’ambiance cool life et aussi danser le swing, cet univers rétro qui donne des ailes, d’où je sors cette idée? du prochain film qui sort en janvier et de sa musique La la land.

Les écoles où j’ai suivi des cours sont (dans l’ordre chronologique):

-modern-jazz à l’Association sport et loisirs à Cadours (31)

-jazz à la MJC l’isle jourdain (32)

-jazz et street jazz à Art &mouvement à L’isle jourdain (32)

-Jazz et Hip hop à Danse expression à Saint Lys (31)

-Newstyle à la Hall dance tito school à Toulouse (31)

-Jazz à la Mairie annexe Faubourg bonnefoy Toulouse (31)

-Danse bolliwood au Centre des arts vivants Paris (11ème)

-Danses urbaines au Studio Mrg à Ivry sur seine (94)

-Effeuillage burlesque avec Ophélia Opium à Paris (17ème)

-Danse contemporaine à la MJC Monplaisir à Lyon (8ème)

-Danse contemporaine à Adage 33 à Bordeaux (33)

Sorties: Une envie de paillettes?

Lifestyle

que-faire-pour-le-nouvel-an-visuel-1jour-1actu-via-pinterest

Vous avez l’âme festive et vous voulez passer une soirée qui déchire pour le nouvel an, voici les diverses soirées organisées sur Bordeaux:

Cabaret, spectacle:

-Plume et paillettes avec Lady swing au théâtre Femina

-Soirée Cabaret au restaurant le 24

Bordeaux folies Nouvel an au Casino Barrière de Bordeaux

-Réveillon de la Saint Sylvestre à l’Ange Bleu

Concert:

-Electro Psygate

Croisière:

Croisière de la Saint sylvestre

Discothèque:

Nouvel an à la plage

Saint Sylvestre à la Pachanga

-nouvel an à la Casa Latina

Soirée dansante, service traiteur:

-Soirée du nouvel an au Bistrot de l’aviation

-Service de traiteur avec la Villa Bersol

Pour les soirées dans les autres villes c’est par ici, en bas de page

Envie de paillettes et de te mettre sur ton 31, regarde ça

Cette liste est évolutive, tous les évènements ne sont pas encore inscrit sur internet

Cinéma: La folle histoire de Max et Léon de Jonathan Barré

Cinéma, Lifestyle

la-folle-histoire-de-max-et-leon-visuel-allocine

En France, à la fin des années 30, la seconde guerre mondiale éclate, le pays est en ébullition, Max et Léon deux officiers n’ont que faire de cette guerre, deux insolents qui certes font leur travail mais passent une grande partie de leur journée à faire ou dire des âneries.

Le film?

Prends la série des années 90 Palace, mixe le avec quelques bêtises de Monthy python et tu obtiens ce film: rire du début jusqu’à la fin.

Le réalisateur, montre un autre aspect, celui du soldat décontracté qui n’a qu’une envie sortir, trinquer et compter fleurette avec toutes les belles filles du coin.

Une comédie surprenante, des acteurs déjantés et une mise en scène délirante.

Cette boîte à rire est encore disponible dans quelques salles, alors dépêche toi, tu veux en savoir un peu plus?
Regarde donc c’est extrait!

Culture-cinéma: Bridget jones baby de Sharon Maguire

Cinéma, Lifestyle

bridget-jones-baby-visuel-allocine

Bridget Jones est de retour, pour le 3ème volet de sa vie; toujours aussi trépidante, les années ont passés, séparée de Mark, de nouveau célibataire à 40 ans.

Toujours à côté de la plaque; avec son humour décalé.

A s’affubler de bilan régulièrement:des kilos qu’elle a pris, les mecs qui l’on culbuté, les unités d’alcool qu’elle a consommé.

Les personnages:

Hugh Grant disparaît de la circulation pour laisser place à Mark Darcy toujours fidèle au poste et l’inattendu Patrick Dempsey (Docteur Mamour dans Greys Anatomy) qui entre dans la vie de Bridget de façon chevaleresque (vous comprendrez pourquoi, lorsque vous verrez la rencontre).

L’histoire:

Quiproquos, situation compliquées, de nouvelles amies dans son cercle social, situations cocasses, qu’es-ce qu’on rigole, du début à la fin.La réalisatrice a su rassembler les éléments qui faisaient de cette histoire une réussite, on peut s’identifier au personnage principal, une femme fraîche, joyeuse qui n’a jamais peur du ridicule.

Ce film est diffusé en avant-première, dans quelques salles en France donc n’hésitez pas à y aller.

Je vous laisse en image avec un petit extrait de cette « Funny love story »